Remboursement des médicaments par l’assurance maladie

Les assurés affiliés au régime obligatoire bénéficient d’un remboursement total ou partiel de certains médicaments. La présence de la carte vitale permet aux personnes affiliées de profiter d’une procédure de remboursement simplifiée, sécurisée et plus rapide. En lisant notre article, vous obtiendrez d’avantages d’explications concernant ledit acquittement des frais relatifs aux paiements des dépenses en santé.

Les médicaments remboursés par la sécurité sociale

Remboursement des medicaments par lassurance maladiePour qu’un remède soit pris en charge par l’Assurance Maladie, il faudra que le traitement soit réalisé sous prescription de certains professionnels de santé. Les personnes aptes à délivrer des ordonnances de médicaments remboursables sont :

  • Médecin
  • Sage-femme
  • Directeur ou directeur adjoint de laboratoire d’analyses
  • Chirurgien-dentiste

Des produits pharmaceutiques à usage externe prescrits par un pédicure-podologue sont aussi remboursés par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

Les traitements ne sont pris en charge par votre caisse d’assurance que lorsque la prescription est délivrée dans le cadre des indications thérapeutiques d’un patient couvert par la mutuelle obligatoire. Pour bénéficier de l’aide médicale, il faut que les remèdes achetés en pharmacie ou sur un site de vente spécialisé figurent dans la liste des médicaments remboursables aux assurés sociaux. Cette fameuse liste est établie par arrêté ministériel. L’ordonnance de chaque médicament prescrit doit mentionner la posologie et la durée du traitement ou le nombre de boîtes/flacons achetés.

Taux des remboursements des traitements

Le taux de la prise en charge de la CPAM varie énormément selon la nature du remède acheté. Il peut aller d’un taux de remboursement de 15 à 100 %. Vous connaitrez facilement le montant couvert en prêtant attention aux codes couleur des vignettes étiquetées sur les boîtes. Ainsi, vous bénéficiez d’un acquittement de :

  • 100 % sur tous les médicaments à vignette blanche barrée. Ce sont des remèdes reconnus comme irremplaçables et onéreux
  • 65 % sur les traitements à vignette blanche, considérés comme des traitements à service médical rendu majeur et important
  • 30 % des taux de remboursements sur les produits pharmaceutiques dotés d’une vignette bleue. Ces autocollants sont appliqués sur les produits homéopathiques et certaines préparations magistrales qui sont des médicaments classés en tant que service médical rendu modérer
  • 15 % des prises en charge sont appliquées aux traitements et services médicaux faibles, reconnaissables par leurs vignettes orange

Les taux sont appliqués soit sur la base du prix de vente qui est fixé règlementairement, soit sur la base d’un tarif forfaitaire de responsabilité (TFR). Ces montants sont indiqués sur la vignette.