Le sevrage de cigarette avec la CPAM

L’arrêt du tabac peut très bien être pris en charge par la CPAM. Pour profiter d’un remboursement, l’assuré doit remplir certaines conditions qui seront détaillées dans notre article.

Comment bénéficier d’une prise en charge par la CPAM pour le sevrage de cigarette ?

Pour bénéficier d’une couverture santé afin d’être guéri d’une dépendance tabagique, la CPAM propose à tous ceux qui en sont concernés un défraiement sur les substituts nicotiniques qui les aideront à se passer du tabac.

Pour bénéficier du paiement des dépenses liées à l’achat de médicaments efficaces pour l’arrêt de cigarette, les personnes assurées doivent veiller à acheter des substituts nicotiniques qui figurent dans la liste des remèdes remboursés par la mutuelle de santé. Les produits pharmaceutiques doivent être prescrits par un médecin ou une sage-femme sur une ordonnance spéciale réservée à ces produits. L’indemnisation des succédanés n’a lieu que si la prescription ne contient que des remèdes de la liste.

Arrêter de fumer avec la CPAM
sevrage de cigarette avec la CPAM

La démarche à suivre pour se faire rembourser par le Caisse primaire d’assurance-maladie

Pour que votre recouvrement soit effectif, vous devez veiller à ce que le pharmacien vende les produits qui servent à arrêter le tabac (inhalateur, gomme, pastille, patch…) figurant dans l’ordonnance que vous avez reçue. Vous devez régler directement l’achat de vos ersatz. Mais vous n’êtes pas obligé d’acheter l’intégralité de vos médicaments en un achat, il vous est possible de les échelonner. Et sachez que le paiement de la CPAM se fait de deux manières :

  1. L’utilisation de votre carte vitale et d’une feuille de soins électronique par le pharmacien afin que votre demande d’indemnité soit directement transmise à votre mutuelle
  2. La délivrance d’une feuille de soins en papier par votre pharmacien qui est présenté à votre organisme de couverture santé

Le montant couvert par les services de précaution maladie

L’Assurance-Maladie vous assiste financièrement sur l’arrêt du tabac à hauteur de 50 € par an et par bénéficiaire. Dès le 1er septembre 2011, les femmes enceintes bénéficient d’un recouvrement de 150 € sur l’achat de nombreux substituts nicotiniques.

Optez pour une autre assurance pour que vos achats de remèdes pour le sevrage de tabac soient remboursés

Si vous désirez bénéficier d’une meilleure couverture pour venir à bout de votre dépendance à la cigarette, vous pouvez opter pour la souscription à une assurance complémentaire. Renseignez-vous à d’autres compagnies pour découvrir les détails des contrats des mutuelles de santé qui couvrent de manière beaucoup plus efficace les dépenses liées à l’arrêt du tabac.