CMU et complémentaires santé

Pour permettre aux Français de jouir d’une meilleure garantie que celle de l’Assurance-Maladie obligatoire, les assurés pourront opter pour l’adhésion à la CMU ou aux complémentaires santé. Ces deux catégories de couverture sont d’autant plus importantes quand on sait que les taux de recouvrement de la sécurité sont insuffisants pour prendre en charge les lourdes dépenses en cas de problème de santé. Pour vous aider à vous renseigner sur ces types de protection, le site de l’ameli dispose d’une rubrique expliquant en détail la CMU et les complémentaires santé.

CMU de base : pour faciliter l’accès à l’assurance-maladie

La CMU (Couverture Maladie Universelle) a pour objectif d’aider les futurs assurés à souscrire leur assurance-maladie. Cette assistance est destinée aux personnes résidant en France de façon stable et régulière et qui ne peuvent bénéficier de la sécurité sociale. Selon le dernier sondage du 30 septembre 2011, près de 2,2 millions de personnes jouissent de la CMU. La couverture de base n’est pas valable à Mayotte. Cette garantie offre des prestations identiques aux assurés sociaux. Ainsi, si vous êtes affilié à l’assistance universelle, les services et les dépenses en soin que vous et les personnes à votre charge devrez payer, seront en partie remboursés par cet organisme. En cas de problèmes de santé, vous réglez normalement vos consultations chez votre médecin traitant, l’achat de vos médicaments à la pharmacie et vos analyses en laboratoire. Ce n’est que quelques jours plus tard que vous recevrez le remboursement de votre Assurance-Maladie au  même taux que celui de la CPAM.

CMU complémentaire : Une complémentaire santé gratuite

Les personnes qui perçoivent un faible revenu pourront aussi bénéficier d’une aide exceptionnelle pour couvrir plus efficacement leurs dépenses en maladie. La CMU complémentaire est accordée gratuitement à quelques affiliés à l’assurance générale qui remplissent certaines conditions. Les critères d’éligibilité pour recevoir une CMU Complémentaire se résument en trois points :

  1. Vous habitez en France depuis plus de trois mois (si vous résidez à Mayotte, vous ne serez pas concerné par cette aide sociale)
  2. Vous êtes en situation régulière
  3. Votre revenu mensuel ne dépasse pas un certain plafond

Avec cette assistance financière, vous ne payez plus votre ticket modérateur, vos dépassements d’honoraires et vous êtes dispensé d’avance des frais.

CMU et complémentaires santéL’Aide à une Complémentaire Santé (ACS)

L’aide à une complémentaire santé est destinée aux personnes qui ont des revenus modestes, mais légèrement plus élevés que ceux qui perçoivent la CMU complémentaire. Avec cet apport, vous bénéficiez d’une déduction sur votre cotisation souscrite chez votre organisme de mutuelle complémentaire. Cette assistance vous permet de profiter d’une attestation-chèque dont le montant varie de 100 à 500 € (en fonction de l’âge de l’ayant droit). Cette couverture inclut aussi :

  • Des tarifs médicaux sans dépassement d’honoraires La dispense d’avance des frais pris en charge par la sécurité sociale
  • Le non-paiement de cotisation si vous êtes couvert par la CMU de base

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *